Nettoyage des toitures : ce qu’il faut savoir

Le toit est une partie essentielle du bâtiment étant donné qu’il protège des intempéries (soleil, vent, neige et pluie) et des agressions extérieures. Cet élément contribue également à la bonne solidité d’une maison. Une toiture de qualité et adaptée à l’environnement est nécessaire lors de la construction. Mais encore faut-il préserver son bon état. Des vérifications et des travaux d’entretien doivent être programmés régulièrement. Les dommages et les mauvais états constatés lors des contrôles requièrent une réparation immédiate et en bonne et due forme.

Les principales étapes d’un entretien des toitures

A priori, un bon entretien nécessite de procéder par étapes et inclut impérativement le nettoyage de toiture. Les propriétaires qui prévoient d’organiser cette intervention doivent connaître les différentes phases par lesquelles il faut passer pour s’assurer du bon état et de la salubrité de la couverture de la maison. Tous les entretiens périodiques à effectuer doivent inclure les interventions qui suivent pour être efficaces :

  1. la vérification minutieuse du toit et de l’ensemble des éléments qui composent la couverture ;
  2. le récurage des gouttières et des corniches ;
  3. le nettoyage de la toiture et de tous ses composants ;
  4. l’inspection des joints d’étanchéité et des raccords pour veiller à son imperméabilité ;
  5. l’examen de la ventilation et de l’isolation ;
  6. le traitement du revêtement pour éviter sa dégradation ;
  7. la réparation des dommages.

Toutes ces interventions ne peuvent être réalisées que si seulement un nettoyage profond a été effectué. Si d’autres travaux sont également nécessaires ou à prévoir, le toit et ses éléments doivent être propres.

Le nettoyage de la toiture, une étape fondamentale

L’entretien de la toiture doit être programmé périodiquement pour la protéger des aléas climatiques et des agressions extérieures. Deux interventions sont nécessaires dans l’année, une première au printemps et une autre à la fin de l’automne. Une telle initiative garantit la longévité de la structure et évite sa réfection totale ou sa rénovation. À chaque fois, les problèmes pouvant causer d’importants dommages, sont constatés à l’avance et résolus avant qu’ils ne s’aggravent. L’étape fondamentale sur laquelle l’entretien se base est le nettoyage de la toiture.

nettoyage toiture

Pourquoi faut-il être pointilleux ?

Avant de débuter, une inspection visuelle de la toiture et de ses éléments s’impose. Il convient de rechercher les signes de détérioration, tels que l’espacement ou l’absence de tuiles sur certaines parties, les fissures et l’accumulation des débris. Une vérification minutieuse aide à cibler les zones nécessitant une attention particulière.

Les intervenants doivent être pointilleux lors du nettoyage, aucune négligence ni oubli n’est permis, c’est pourquoi les professionnels sont les plus indiqués. Effectivement, la qualité de cette opération permet :

  • d’optimiser la résistance de la toiture ;
  • d’améliorer la consommation d’énergie ;
  • de conserver ses propriétés thermiques, hydrofuges et isolantes ;
  • de prévenir sa perméabilité, les fuites et les infiltrations ;
  • d’identifier les dommages et de les réparer à temps.

 

Comment bien nettoyer la toiture ?

A priori, la première étape consiste en l’élimination des débris, surtout lorsque la maison se trouve près d’un arbre ou dans un endroit venteux. Les feuilles, les branches et d’autres éléments peuvent s’accumuler et obstruer les gouttières, la zinguerie et les différents conduits, favorisant ainsi la rétention d’eau. Tous les détritus doivent être éliminés pour veiller au bon écoulement de l’eau et éviter les problèmes d’infiltration. En même temps, l’intervenant doit vérifier l’état de ces installations pour constater s’il y a des trous et les boucher à l’aide d’une matière adaptée ou d’un mastic.

La grille d’aération doit être dégagée pour privilégier la circulation de l’air. Sa robustesse et son bon état sont essentiels pour que la ventilation soit bien assurée.
Les essaims et les nids d’oiseaux doivent être éliminés. Généralement, ils sont installés au niveau des débords et des avancées de toit.
Lors du nettoyage, il ne suffit pas d’enlever les saletés et les éléments crasseux. Il convient de contrôler les fixations sur les faîtages, sur les tuiles de rives, sur les décorations et sur les arêtes. L’intervenant doit également examiner l’étanchéité et les jonctions des ouvertures au niveau des lucarnes, des châssis et des fenêtres.
Particulièrement, pour les maisons dotées de cheminée, il faut porter une grande attention aux raccords.

Les traitements contre l’humidité, les algues, les mousses et les lichens

Le nettoyage doit inclure l’hydrofugation qui traite l’humidité, et empêche ainsi les mousses, les lichens et les algues de proliférer. La technique repose sur l’imperméabilisation de la couverture. Mais avant de procéder, ces végétaux doivent être éliminés par l’application des produits adéquats. Par la suite, un brossage et un nettoyage à haute pression sont indispensables pour que la surface soit propre et exempte de ces éléments organiques. Une fois ces étapes effectuées, l’application du produit hydrofuge termine l’intervention.

Cette imperméabilisation est incontournable dans certaines régions puisque le développement des algues, de lichens et des mousses est imminent. Effectivement, en plus du climat et de l’humidité, la forme et le type de toit peuvent favoriser leur prolifération. Le style de couverture suit une tendance précise et varie d’une localité à une autre. Ainsi, l’hydrofugation est impérative dans les départements de l’Ariège (09), du Vaucluse (84), de la Lozère (48), des Bouches-du-Rhône (13), de l’Aveyron (12), du Gard (30), de l’Aude (11), de l’Hérault (34) et des Pyrénées-Orientales (66). Les toits de la plupart des maisons dans ces localités ont une faible inclinaison. Cette pente douce favorise leur apparition et leur croissance parce l’humidité s’y accumule facilement. Ces parasites risquent alors de coloniser l’ensemble de la couverture si aucune initiative n’a été prise.

toiture humidite
Diagnostic habitation

Les traitements préventifs

Après le nettoyage, les produits permettant de préserver la toiture doivent être appliqués. Les traitements bitumeux désinfectants et les couches de protection (comme le coating) évitent certains dommages. Ils renforcent la résistance de la couverture et offrent une longue durée de vie à la structure.

 

L’intervention des professionnels

L’entretien et la réparation de la toiture passent inexorablement par plusieurs étapes et nécessitent la connaissance de certaines techniques, voire leur maîtrise. Un simple nettoyage de la toiture peut être effectué par les occupants de la maison, mais ce n’est pas vraiment indiqué. Les prestations d’une équipe compétente et qualifiée sont recommandées pour un meilleur résultat et pour éviter les problèmes occasionnés par une toiture en piteux état.

Diagnostic habitation